NEWSLETTER

23517579 114069652702681 2946093600936191912 nChers(ères) compatriotes,


Suite aux récents événements qui se sont déroulés dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 avril dernier dans la commune de NASSOLÉ (Mambéré-Kadéï) au Grand Ouest du Centrafrique, nous membres de l’ONG ASGOCA, dénonçons avec toute notre dernière énergie, ces actes de barbarie.


Nous attirons l’attention des autorités nationales et de la MINUSCA sur ces faits graves en violation du processus du retour à la paix en Centrafrique, et souhaitons l’installation d’une base militaire dans la commune de la Basse-Mboumbé (Gamboula ou Dilapoko) pour assurer la sécurité des populations,


Nous demandons qu’une enquête judiciaire soit ouverte par le procureur de la République de Berberati à l’encontre de ces criminels, leurs instigateurs ainsi que toute personne ayant des liens de prêt ou de loin avec ces groupuscules armés qui sont pour la plupart déjà identifiés par les populations et les autorités locales,


Nous sommons les donneurs d’ordres de ce nouveau groupe armé connu sous l’appellation SIRIRI de faire retirer immédiatement du Grand Ouest en particulier et du reste du territoire national en général, leurs éléments.


Par ailleurs, nous exprimons nos vives condoléances aux familles des victimes.


Enfin, nous restons vigilants et ne tolérerons plus jamais que de tels actes horribles ne se reproduisent sans qu’il y ait de conséquences lourdes à l’endroit des auteurs et des responsables déjà identifiés.

Patriotiquement vôtre.

 

Pour l’ONG ASGOCA

Fait à Paris le 29 avril 2018

Coordinateur Général

ASSAS-MBILAUT Charles-Aimé

AMPLIATION

PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE

GOUVERNEMENT CENTRAFRICAIN

ASSEMBLÉE NATIONALE

MINUSCA

CEEAC

CEMAC

Articles en vedette

RESEAUX SOCIAUX

Qui est en ligne ?

Nous avons 51 invités et aucun membre en ligne

NOS PARTENAIRES