NEWSLETTER

14731315 1860553970824343 1380736188203816352 nL’Assemblée nationale élue de la République centrafricaine tient, par ma voix, à présenter ses condoléances les plus attristées à toutes les familles endeuillées par les récents événements dramatiques survenus dans notre pays, à NdoMété, à Kaga Bandoro, à Kouango, à Koui, à Bocaranga et à Bangui.

L’Assemblée nationale condamne de la manière la plus ferme le recours à la violence ayant entraîné plusieurs morts lors des manifestations du 24 octobre et demande que toute la lumière soit faite sur les circonstances.

L’Assemblée nationale, représentant légitime du Peuple centrafricain, ne saurait rester inerte face aux malheurs qui frappent notre Nation, face à la barbarie que subissent nos compatriotes, aux menaces qui pèsent sur leurs vies et leur sécurité d’où qu’elles viennent, et enfin face aux défis permanents à l’autorité de l’Etat orchestrés par des hors-la-loi.

La Représentation nationale entend faire usage de tous les pouvoirs que lui confère notre Constitution pour que notre pays retrouve la paix et son intégrité et pour que nos compatriotes retrouvent la sécurité et la tranquillité.

Elle a déjà montré que telle était sa ferme intention :

- En faisant convoquer une session extraordinaire sur la sécurité, session d’urgence nationale du 27 juin 2016 ayant abouti aux recommandations précises demandant d’une part au Gouvernement notamment « de travailler de concert avec la Communauté Internationale pour assurer la défense de l’intégrité du territoire et la protection des populations civiles et des biens » ; et d’autre part à la Communauté Internationale « de passer à l’application urgente et stricte par la MINUSCA des Résolutions 2127, 2134 et 2149 du Conseil de Sécurité des Nations Unies ».

- En interpellant par la voix de son Bureau, le 24 août 2016, les ministres de la Sécurité intérieure, de la Défense,
de la Justice et des Affaires étrangères à la suite des incidents ayant émaillé la fuite des chefs extrémistes du quartier KM 5 de Bangui.

- En prenant position ce 4 octobre 2016, par la voix de son premier Vice-Président, sur les massacres de Kaga Bandoro et sur les assassinats du Commandant Marcel Mombeka au KM5 et des Peulhs à la SEGA.

Aujourd’hui encore, et plus que jamais en ces temps d’une gravité exceptionnelle pour notre pays et pour notre peuple, l’Assemblée nationale entend prendre ses responsabilités, toutes ses responsabilités.

Elle a décidé, en vertu de l’article 89 de la Constitution, d’interpeller les membres du Gouvernement responsables de la défense du territoire national, de la sécurité des populations, de la justice et des affaires étrangères. Ces interpellations auront lieu dans les délais impartis par les textes, soit sous une semaine.

L’Assemblée a demandé et obtenu que les Députés de la Nation échangent avec le Ministre français de la Défense, M. Jean-Yves Le Drian, lors de sa visite d’Etat à Bangui, le lundi 31 octobre.

Dans la même dynamique, elle recevra, en plénière et pour des échanges approfondis sur la situation prévalant dans notre pays, le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, ancien Ministre des Affaires étrangères de Suède, M. Jan Kenneth Eliasson, le 2 ou le 3 novembre.

Par ailleurs, en ma qualité de Président de la Représentation nationale, et dans l’esprit de favoriser un dialogue apaisé entre les institutions de la République et la société civile, je recevrai une délégation du Groupe de Travail de la Société Civile.

Pour finir, au nom de la Représentation nationale, j’en appelle solennellement au sens civique de chacun pour ne pas ajouter la crise à la crise, pour que nous fassions collectivement preuve de retenue et de vigilance, en privilégiant les voies du dialogue entre les institutions de la République et la société civile.

Vive la République centrafricaine, une et indivisible !
Fait à Bangui, le 26 octobre 2016

Adoul Karim MECKASSOUA, Président de l'Assemblée Nationale

Communiqués (Articles en relation)

IMAGE Communiqué de Presse N°55/2016: Le Collectif « Touche pas à ma Constitution », Organisation de la société civile condamne l’assassinat du Commandant Marcel MOMBEKA ainsi de toutes les victimes.
mardi 4 octobre 2016
Communiqué de Presse N°55/2016Le Collectif « Touche pas à ma Constitution », Organisation de la société civile condamne... Read More...
IMAGE APPEL AU RASSEMBLEMENT A TOUTES ET A TOUS LES RESSORTISSANTS(ES) DU GRAND OUEST – RÉGION N°2 RCA [ZONE FRANCE-EUROPE]
samedi 23 septembre 2017
Chers ressortissants du Grand Ouest - Région N° 2 Zone France-Europe, Le 09 Juillet dernier, nous nous sommes rassemblés pour la toute première... Read More...
IMAGE APPEL DE MARIAME NGAKOUTOU PATASSE EN FAVEUR DE DOLOGUELE
mercredi 10 février 2016
Cher(ers) compatriotes ,   A quatre jours du vote, il est de mon devoir de vous appeler à venir massivement le 14 février 2016 porter votre... Read More...
IMAGE Association « Les Amis de la République Centrafricaine - Communiqué de presse
mardi 23 février 2016
Les Centrafricaines et les Centrafricains ont porté à la Magistrature suprême du Pays, Son Excellence, Monsieur Faustin- Archange TOUADERA.... Read More...
IMAGE CENTRAFRIQUE : DÉCLARATION DU PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE
mercredi 26 octobre 2016
L’Assemblée nationale élue de la République centrafricaine tient, par ma voix, à présenter ses condoléances les plus attristées à toutes... Read More...

RESEAUX SOCIAUX

Qui est en ligne ?

Nous avons 118 invités et aucun membre en ligne

NOS PARTENAIRES