NEWSLETTER

Chine RcaNon seulement la Chine vient d'effacer la dette centrafricaine à hauteur de 17 milliards de FCFA, elle s'est aussi adonnée à pré-financer les travaux de construction des buildings administratifs, des logements sociaux tous azimuts et aussi des infrastructures en passant par l'exploitation à outrance des ressources minières du pays. 

 

 

Tout ceci sans pour autant former à des postes de cadres les nationaux. 99% des cadres dans les multinationales chinoises viennent directement de la Chine. 99% des ouvriers sont des centrafricains. Drôle de manière de collaborer. 

 

Le bon côté dans cette collaboration sino-centrafricaine, est que la Chine a accepté depuis quelques années d'ouvrir les portes de ses universités, de ses grandes écoles et de ses centres de formations aux futurs cadres centrafricains y compris aux officiers et sous-officiers centrafricains qui y sont formés et s'en sortent pas mal selon nos premières enquêtes. 

 

Mais qu'adviendra-t-il pour les futurs entrepreneurs centrafricains qui désireraient entreprendre dans le secteur des bâtiments et des infrastructures diverses? 

A notre avis, le gouvernement doit revoir la copie de ces protocoles.

 

 

Rocka Rollin LANDOUNG

EDITO

RESEAUX SOCIAUX

Qui est en ligne ?

Nous avons 158 invités et aucun membre en ligne

NOS PARTENAIRES