NEWSLETTER

ob b67791 maxime assisChers membres, sympathisants et amis du Mouvement CoRReCt,

En ces instants toujours exceptionnels, émaillés de gaieté et de festivité, je vous prie de recevoir pour cette nouvelle année 2018 qui commence, tous mes vœux de Santé, Bonheur, Longévité et Réussite dans toutes vos entreprises. Mes vœux vont également à l'endroit de vos proches ainsi que des personnes qui vous sont chères.

Au cours de l'année 2017 qui s'est écoulée, chacun d'entre-nous a probablement vécu ou subi des événements marquants, en occurrence des faits heureux ou malheureux d'ordre familial, professionnel ou autres. Ces éléments relevant du destin pour le cartésien, du plan de Dieu pour le croyant ou des aléas de la vie pour un individu quelconque, ne doivent à aucun moment semer le moindre doute ou l'excès d'évidence dans nos pensées, prises de décision et réalisations. Ainsi, pour compléter mes vœux, je nous souhaite de profiter de chaque instant de joie et d'exploiter chaque opportunité qui se présente à nous. Dans tous les cas, je nous souhaite d'agir avec Confiance, Discernement et Détermination.

 

Mes chers sœurs et frères, au-delà de nos familles respectives, nous disposons d’un patrimoine commun, la Centrafrique, un pays exquis doté d'une admirable langue nationale (le Sangö), d'un beau drapeau et d'un splendide hymne national (la Renaissance) symbolisant notre UNITÉDIGNITÉ et appétence pour le TRAVAIL.

 

Mais depuis quelques années, notre Nation est sujette à de turbulences accrues mettant en péril son identité et sa citoyenneté accompagnées de graves conséquences sur toutes les couches sociales et impactant négativement tout le territoire centrafricain ainsi que les communautés centrafricaines vivant à l’étranger. Les conditions humaines du centrafricain ont tout aussi encaissé et continuent d’endurer des soubresauts qui se reflètent à travers l’insécurité et l’inquiétude endémiques, le manque de santé, d’éducation, de logement et de perspectives économiques. Je tiens ici à nous rappeler le caractère assez complexe de cette crise : Elle touche non seulement notre EXISTENCE mais de façon latente altère notre ESSENCE. Sans m’étaler dans des considérations philosophiques : « Lorsqu’on parle des choses, Aristote remarquait qu’on peut se demander si elles sont ou bien ce qu’elles sont. C’est une chose de savoir qu’il y a un arbre, c’en est une autre de savoir ce qu’est un arbre ». 

 

A cet effet, il est de notre ressort d’avoir un FORT ENGAGEMENT PATRIOTIQUE envers notre pays qu’il soit à une échelle individuelle ou collective, pour contribuer à la reconquête et la sauvegarde de nos valeurs identitaires (essence) galvaudées, humiliées concomitamment avec l’amélioration de notre existence. 

 

Pour cela, chers tous, il nous faut continuer de véhiculer massivement les principes de RUPTURE, RENOUVEAU, REFONDATION et RÉSULTATS que nous incarnons à travers le mouvement CoRReCt. Cette structure créée en France (Orléans, le 27 juin 2015) puis en Centrafrique (Bangui, le 11 septembre 2017) est une chance pour chacun de nous car seul on peut toujours aller plus vite et poser des actes, en revanche, dans un cadre collectif structuré et organisé, on peut avec grande synergie mettre en cohabitation nos compétences individuelles et avancer sereinement, efficacement sur des sujets complexes afférents à notre pays.

 

Dans cette approche commune, des premières pierres ont déjà été posées durant l’année 2017 pour répondre à ce grand challenge, cela doit et va s’accélérer dès ce début d’année 2018 où nous avons déjà prévu d’étendre CoRReCt dans les provinces françaises et à l’étranger. Toujours courant cette nouvelle année, des déplacements en Centrafrique sont aussi planifiés, nous comptons y réaliser deux projets de grande envergure dont nous vous ferons part plus en détail dans une autre adresse.

 

Il est à noter que chaque grain de sable qui s’écoule du sablier est à mettre à profit, ne doutons pas de notre ENGAGEMENT, il doit être total et sans ambages, je comprends que le quotidien de chacun (y compris le mien) s’apparente à une course sans fin contre la montre mais le COMBAT que nous menons, bien qu’à une petite échelle en ce moment, est noble et tout à notre honneur. Nous avons la possibilité, dans un climat politiquement stable, de contribuer fortement dans les débats démocratiques à venir en imposant nos idées qui reposent sur un État Fort – les Hommes – les Infrastructures.

 

Mes très chers sœurs et frères, surpassons-nous, extirpons-nous du doute et ENSEMBLE ENGAGEONS-NOUS ! pour le bien et l’intérêt général du PEUPLE CENTRAFRICAIN.

 

Je vous remercie et vous souhaite une fois de plus une EXCELLENTE ANNÉE 2018 !

QUE LA PAIX REVIENNE EN CENTRAFRIQUE.

 

Maxime Nana

Président du Mouvement CoRReCt

Coordination pour la Rupture et la Refondation de la Centrafrique

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

06 69 39 16 79

 

Politique (Articles en relation)

RESEAUX SOCIAUX

Qui est en ligne ?

Nous avons 199 invités et aucun membre en ligne

NOS PARTENAIRES